Mashiro
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Mashiro


 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-41%
Le deal à ne pas rater :
-41% sur le Pack enceintes Home Cinéma JAMO PACK
649 € 1099 €
Voir le deal

 

 Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ]

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Diamond Backdoor
Maudit par le Cheval ; Malédiction
Diamond Backdoor

Nombre de messages : 27
Age : 33
Date d'inscription : 01/02/2007

Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ] Empty
MessageSujet: Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ]   Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ] Icon_minitimeMer 14 Fév - 22:37

Diamond avait quitté la fontaine depuis un bon petit moment déjà, et il tournait en rond, cherchant ce que les panneaux indiquaient comme le secrétariat. C’était sans doute à cet endroit la qu’il pourrait savoir ou et comment rejoindre le bâtiment des dortoirs, lieu ou il pourrait s’installer lui et toutes ses affaires, afin de vivre quelques temps ici. Il avait laissé sa malle de cuir usé d’une couleur d’automne contre un mur et s’en était allé mains dans les poches rejoindre le premier bureau qui se présentait à lui. La pièce dans laquelle il pénétrait n’était pas bien grande, et ne présentait qu’un seul bureau au centre de la pièce, en bois massif d’une couleur d’ébène. Derrière ce dernier, une jeune femme qui avait sans doute dépassé la cinquantaine de printemps il y a peu. De la vieille femme l’on ne voyait qu’un buste recouvert sans doute d’un tailleur assez ancien, à la mode de son époque sans doute, d’une couleur vert émeraude, ce qui la mettait en valeur tout de même. Son visage était fin, et malgré les quelques rides qui y trônaient, l’on pouvait avouer que pour son page elle savait se préserver un certain charme, à l’ancienne tout de même. Pourtant l’on en changerait bien vite d’avis dès lors qu’elle laisserait sonner le timbre de sa voix, sèche et forte, à son intention. Chacune de ses rides se crispaient, ses yeux perçants se posaient sur l’être qu’elle détaillait sans grande gêne et elle en perdait maintenant tout son charme, pauvre femme.

- Que veux-tu ?

Diamond en levait un sourcil, étirait son faciès en une moue désagréable, et le voila qui se raclait donc la gorge, un poing devant ses lèvres par pure politesse. Les bonnes manières, il les connaissait, il les utilisait sans cesse. C’était les dernières choses que ses parents purent lui apprendre durant son adolescence avant qu’il ne sorte souvent, trop souvent à leurs goûts d’ailleurs, avec cette jeune femme, cette fille de bonne famille, SA famille. Si Diamond se retrouvait ici à vrai dire, c’était après que lui et Rachel se soit disputés, bien trop sévèrement. Qu’il n’en puisse plus, qu’il cède et que ses parents prennent le soin de l’inscrire ici. C’était une jeune femme, ou malgré le fait de leurs liens de famille, il s’était rendu amoureux, au stade de lui en faire une déclaration. Il avait passé avec elle tant de bons moments qu’il s’était vu gâcher lors de la dernière soirée, ou elle se présentait chez lui au bras d’un autre. Comment avait-elle pu ?! Lui faire ça, à lui ?! L’oubliée, elle. Non. Il n’y parviendrait pas, pourtant, il le fallait, mais cette malédiction lui pèse. Il est vrai qu’il avait pu se montrer particulièrement cruel avec elle dans ses mots, mais ce n’était que le fruit d’une colère pesante, alors qu’il ne voulait lui en dire que le plus grand bien, lui dire qu’il l’aime, et tout ce genre de choses auxquelles elle s’était refusée depuis ce jour. Non. Il fallait oublier, comme tant de choses parmi d’autres il tentait de la faire faire partie de son passée, mais à quoi bon. C’est si dur que ça d’aimer ? Il chassait toutes ces futiles pensées d’un revers de main balayant son regard un instant alors qu’il s’apprêtait à répondre à la vieille femme. Un premier mouvement de ses lèvres annonçait déjà qu’il prendrait la parole, lorsque la sonnerie du téléphone de bureau retentit par deux sonneries fortes et claires, le coupant dans son élan. D’un geste de main, celle qu’il pensait secrétaire le congédier d’une main, l’invitant à prendre place sur l’une des chaises longeant le mur du bureau. Poli et bien éduqué, il tirait avec lui la porte, la laissant juste entre ouverte, involontairement. Sans vraiment y prêter grande attention, il put entendre quelques bribes de mots qu’elle prononcait à l’égard de son interlocuteur. Le timbre de sa voix s’était radoucit, son humeur changée, elle adoptait un genre plus calme, plus doux et bien plus tendre qu’elle n’avait sur le faire avec lui. Aussi pouvait-il en déduire d’une conversation avec l’un de ses amants, ou son mari probablement. Tant de mots doux qui lui rappelaient combien il aurait aimer en souffler les mêmes à sa cousine, lui dire combien elle était belle, combien il l’aimait, oui, c’était tout ca qu’il voulait. Mais..Il chassait toutes ces pensées d’un mouvement de nuque, chassant ses idées la de son esprit, pour un momement, patientant dans le couloir.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Backdoor
Pensionnaire
Rachel Backdoor

Nombre de messages : 28
Age : 34
Date d'inscription : 10/02/2007

Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ] Empty
MessageSujet: Re: Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ]   Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ] Icon_minitimeSam 17 Fév - 3:14

{ Désolé pour le délais ^^' }

Ne sachant pas vraiment où elle devait se diriger, la futur institutrice en art plastique, avait chercher pendant un petit moment où se rendre. Puis, elle avait opté pour le secrétariat, elle ne pouvait pas se tromper en choisissant cet endroit après tout. Marchant avec grâce et calme, ses hanches montant et descendant, une à la fois, lui donnant une démarche digne des plus grands mannequins. Elle avait l'esprit encore un peu trop chargé, elle s'en rendait bien compte alors qu'elle avançait tel un automate, ne contemplant même pas l'architecture ou la décoration de son nouveau chez-soi. Elle ne pouvait s'empêcher de penser encore et toujours à la raison de sa venue ici: Diamond. C'est son regard qui lui revenait le plus, la façon si particulière que ses yeux avaient de briller lorsqu'il souriait. Avait-elle un jour vue des yeux plus beaux que les siens? Plus attirant que ce regard heureux et joyeux? Probablement pas, non.

Avançant doucement, la petite brise qui se formait dans le sillage de sa venue, laissait quelques petites mèches de ses cheveux, s'étant échapper de sa queue de cheval, lui chatouiller le front. Elle ne put s'empêcher de repenser à toutes ses fois où elle avait été se balader avec Diamond, elle se rappela la façon délicate qu'il avait de la toucher, que ce sois pour la presser d'avancer ou seulement pour replacer une mèche de cheveux lui appartenant à sa place. Combien de fois avait-elle rêver à ses mains? Bien trop souvent pour qu'elle ne s'en sente pas encore une fois, toute retournée. Comment pouvait-elle se permettre ce genre de réflexion alors qu'il s'agissait d'un membre de sa famille? Leur famille n'aurait pas apprécié leur actes et bien sûr, Rachel aurait été designer comme la coupable, étant l'aîné. Elle avait refusé ce rôle mais à quel prix...

Lorsqu'elle arriva bien en vue du secrétariat, elle remarqua vaguement qu'un garçon se trouvait assis sur l'une des chaises longeant le mur. Trop préoccupé par ses pensées et l'envie de déballer ses affaires, elle décida de ne pas s'en préoccuper. En temps normal, elle aurait afficher un grand sourire au garçon et aurait probablement essayer d'engager la conversation. Pourtant, cette fois, l'envie lui manquait, sans parler que l'idée de tomber sur Diamond par surprise, la laissait quelque peu nerveuse et bien trop enthousiasme, même si elle essayait de refuser ce sentiment. Reprenant un peu de contenance, elle secoua légèrement sa crinière châtain foncé, d'un caramel alléchant et ferma les yeux l'espace d'une seconde. Son manteau déjà posé sur son bras, où sa bourse agrippait tout naturellement son épaule, elle se dit qu'il ne faisait pas si chaud que ça ici. Ne portant qu'une robe rouge droite et élégante, un décolleté évasé ne donnant qu'une allure plus sexy ainsi que des talons haut d'un noir vernis, elle avait plus des allures de secrétaire que de professeur en arts. Mais voilà, ce n'était que sa robe du premier jour, une robe pour faire bonne impression auprès des autres, le lendemain, elle retournerais à ses jeans et à ses t-shirt.

S'approchant de la porte, elle posa un regard rapide et pressé sur son cousin. Elle ne réalisa pas immédiatement qu'il s'agissait de lui, ce ne fut que lorsque la femme lui fit un signe d'attendre que la jeune femme figea. Mon Dieu, elle devait rêver, ce devait être cela, elle prenait ses fantasmes pour réalité. Pourtant, alors qu'elle se tournait lentement vers le jeune homme, elle laissa sa valise s'écraser au sol alors qu'elle ouvrait grands ses yeux de couleur de jade. À la fois surprise et bien trop nerveuse, elle ne réalisa même pas que son manteau avait rejoins le sol. Une main allant se poser devant sa bouche couleur de myrtille, elle fit quelques pas vers l'arrière. Étant l'aîné, elle aurait du prendre plus d'assurance mais voilà, elle s'était cru mieux préparé. Un seul mot s'échappa d'entre ses lèvres dissimulé, dans un murmure plein d'espoir.


'' Diamond... ''
Revenir en haut Aller en bas
http://furuba.actifforum.com/
Diamond Backdoor
Maudit par le Cheval ; Malédiction
Diamond Backdoor

Nombre de messages : 27
Age : 33
Date d'inscription : 01/02/2007

Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ] Empty
MessageSujet: Re: Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ]   Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ] Icon_minitimeDim 18 Fév - 0:56

Assis sur l’une des chaises comme le lui avait indiqué la secrétaire, Diamond était las, impatient de retrouver enfin sa chambre et principalement son lit, ou il saurait se reposer de ce voyage qui avait été chargé, autant en émotions – pour sa part, qu’en fatigue physique. Rien ne semblait pouvoir le sortir de la torpeur dans laquelle il s’était plongé, seul, perdu dans des songes que l’on ne lui devinerait pas, aucune expression ne trahissant ses pensées. L’échine courbée vers l’avant, il jouait de ses doigts avec une pièce qu’il fit rouler, entre chacune de ses articulations, un petit jeu qu’il avait mis au point avec du temps et de la patience principalement. Pas un son n’arrivait jusqu’à lui, hormis quelques paroles déplacées qu’il entendait bien malgré lui de la part de la vieille femme du bureau, puis.Ah. Si. Quelque chose qui le réveille. Un bruit que l’on entendrait de loin et qui sans doute même éveillerait les soupçons de la mégère. C’est un bruit sourd et sec d’une valise qui tombe contre le sol, et un bruit moins sourd, plus souple d’une étoffe qui se froisse et qui l’y rejoindra, cette valise.

Après un court instant ou le bruit avait déconcentré Diamond et qu’il en perdit la pièce de son jeu préféré, il s’abaissait pour la ramasser, n’en voyant rien encore de celle qui se tenait juste sur le pas de la porte, muette et immobile. Il lui avait fallu un certain temps avant qu’il ne lève le moindre regard sur le bas de la silhouette arrivante. Il commençait donc comme il se devait par des escarpins noirs. Ce genre de chaussures que l’on ne met pas n’importe quand, et qui ne se porte pas avec n’importe quoi. Non. C’est en principe avec une robe de soirée, chic, que l’on met ça, pour mettre en avant la galbe de ses jambes, ou encore pour faire tape-à-l’oeil sur la robe que l’on portait, mettant en valeur des formes féminines parfaite, et ce n’était pas toute femmes qui pouvaient s’en vanter. Regard qui glisse le long d’un e courbe de jambes qu’il ne connaît que trop, pour l’avoir si longuement observé lors de leurs sorties ensembles, ou bien justes de ces petits massages qu’il lui offrait, dans leurs moments « intimes ». Le regard glisse, encore un peu plus haut sur cette robe que l’on ne lui connaissait pas, ou si peu plutôt. Elle avait un style de femme aujourd’hui ; ça lui changeait, et en bon. Elle était ce qu’elle était vraiment, une femme. Tout la mettait en valeur. Son regard s’arrête une fois qu’il sera sûr qu’il s’agissait bien la de cette personne. Non. Non. Il est impossible qu’elle soit la, elle aussi. Comment aurait-elle fait ? Et puis, si c’était vraiment elle, que faire ? Que dire ? Il manquerait de tact et replongerait sans doute dans cet amour qu’il tentait d’oublier, en vain, pour sa belle et tendre cousine.

Le regard se fige lorsqu’il peut croiser les traits singuliers et symétriques de la jeune femme qu’il connaissait tant. Cette personne dont il savait en retracer le moindre trait les yeux clos. Il sait bien qu’à partir de maintenant, si elle était ici, il devait y avoir une raison. Les visites de la famille sont interdites probablement selon quelques avis personnels, et elle n’avait plus l’âge d’étudier ici. Une prof ? Surveillante ? Il y avait anguille sous roche, mais une chose était sûre, elle n’était pas ici par hasard. Lueur d’espoir qui ravivait le cœur de Diamond qui se voyait déjà flatter par la présence de cette demoiselle sans que rien n’y paraisse. Non. Elle l’avait déjà brisé une fois, une seconde fois serait mortelle pour lui, si fragile du cœur. Il adopte une face neutre et simpliste. Le regard sur elle, tandis que ses genoux se déplient pour qu’il se relève, et adopte une stature droite et fière comme elle lui savait. Il était grand, à peine plus qu’elle du haut de ses talons. Il avait tant de choses à lui dire, mais, les mots ne semblait vouloir sortir seuls. Pourtant, il faudrait bien. Il se force. Oui. Les seuls mots qui lui vinrent ne seraient alors que formules de politesse, elle n’aura qu’à faire le reste.


- Salut
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Backdoor
Pensionnaire
Rachel Backdoor

Nombre de messages : 28
Age : 34
Date d'inscription : 10/02/2007

Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ] Empty
MessageSujet: Re: Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ]   Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ] Icon_minitimeDim 18 Fév - 8:55

Alors que le jeune homme, maintenant homme, chose qu'il avait toujours été dans l'esprit troublé et enfièvré de Rachel, pose son regard sur elle, la jeune institutrice se sens presque défaillir. Non seulement semble-t-il vouloir la torturer mais son regard la caressant avec une lenteur et une élégance qu'elle ne lui connait que trop bien, semble se faire trop insistant. Elle remarque, bien entendue, une étincelle dans ses yeux alors qu'il rencontre sa jambe du regard. L'a-t-il reconnue? Lui qui n'a même pas daigné lever ses merveilleux yeux sur elle alors qu'elle l'avait presque supplier de sa voix douce. Il semble reconnaitre, ou du moins croire l'avoir reconnu, cette jambe qui est la sienne. Ce n'est qu'au moment où leurs regards se croisent que le vrai malaise s'installe. Sa gorge se fait sèche, les mots s'envolent de sa tête et elle sent presque ses jambes trembler. Rachel est sous le choc, bien sûr, elle savait qu'il serait là mais le voir aussi rapidement, ce n'était pas planifié.

Légèrement paniqué, très nerveuse, elle se défait, tant bien que mal, de son regard. Si elle le fixe plus longtemps, elle sait fort bien qu'elle ne répondra plus d'elle-même. Cette silhouette, si grande, si fort, se lève alors avce une lenteur presque effrayante. Si seulement il pouvait avoir moins de classe, si sa beauté ne lui coupait pas, encore et toujours, le souffle, la chose serait bien plus facile. Pourtant, elle savait ce qu'elle faisait en venant, n'est-ce pas? Elle l'avait crut en tout cas. Regrettant presque d'être venue ici, elle a du mal à lever les yeux, à les replonger dans les siens. Fébrile, elle sait que si il l'insulte, elle pourrait bien se sauver ou encore pire, craquer et pleurer un peu. Pour Rachel, ce n'est pourtant pas le pire scénarion, il pourrait être gentil, lui sourire, lui faire du charme et alors là, elle reprendrait ce rôle de vilaine fille. Pouvait-elle seulement ce permettre un pareil écart de conduite? N'en avait-elle pas déjà assez fait? Elle sait bien que si.

Le temps semble se figer et tout se chamboule dans l'esprit de la jolie demoiselle. Elle se rappelle la réaction de ses parents lorsqu'elle avait annoncé ses plans, aucune réaction particulière mais celle de son oncle, elle... Comment oublier ce regard accusateur, le regard malheureux de sa tante. Non, ses deux personnes qu'elle chérissait tant n'avait pas accepté son choix, lui avait clairement fait savoir que Diamond avait besoin de recul. Ils ne connaissaient pas l'histoire mais ils n'étaient pas d'accord pour qu'elle revoit leur unique fils, leur si merveilleux fils. Rachel avait immédiatement su que ce serait mal de n'en faire qu'a sa tête mais son coeur saignait toujours et la culpabilité qui l'assaillait ne la quittait maintenant plus. Non, même si son geste était mal, que personne ne l'épaulait, que c'était totalement égoïste, elle devait le faire. Elle avait quitté son fiancé, ne lui portant pas le même amour que son coeur se résignait toujours à porter envers son cousin et était finalement venue ici.

Redressant la tête, le regardant avec un calme qu'elle avait emprunter, dissimulant maintenant sa surprise et son malaise, elle lui sourit gentiment. Ce ne devait pas être évident pour lui non plus de se trouver en face d'elle, il ne devait pas vraiment y croire. Elle au moins, avait su qu'elle le verrait très bientôt, lui non. S'en voulant un peu pour cet effet de surprise, pour ne pas l'avoir avertis, d'avoir tenu ses parents dans le secret, d'avoir mentit à son oncle et sa tante, elle en regretta pourtant rien alors que le simple ''salut'' de son cousin la blessait. Après tout ce qu'il avait vécue, le bon comme le mal, c'était la seule chose qu'il était encore capable de lui dire? Mais en fait, à quoi avait-elle bien pu s'attendre de plus? N'était-elle pas celle qui l'avait un jour maudit, celle qui lui avait briser le coeur? Biensûr que si. Aussi, d'une joie qu'elle voulut joyeuse, elle lui répondit.


'' Bonjour Diamond, je suis heureuse de te revoir. ''

Inclinant sa tête poliment, elle voulut lui tendre la main mais se ravissa. Après tout, ce ne serait pas très chaleureux de sa part, elle trouvait ce geste dénué de toute affection et c'était bien ce qu'elle ne voulait pas que Diamond croit. Aussi s'avança-t-elle doucement, ses talon claquant sur le sol alors qu'elle posait ses fines mains sur ses épaules, s'apprêtant à l'enlacer brièvement. Pourtant, elle savait bien que son geste risquait d'être repoussé brutalement par son cousin. Elle le comprendrait mais enfin, elle ne pouvait tout simplement pas se contenter de lui serrer froidement la main. Le calin lui paraissait une alternative plus brutale mais plus réaliste.
Revenir en haut Aller en bas
http://furuba.actifforum.com/
Diamond Backdoor
Maudit par le Cheval ; Malédiction
Diamond Backdoor

Nombre de messages : 27
Age : 33
Date d'inscription : 01/02/2007

Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ] Empty
MessageSujet: Re: Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ]   Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ] Icon_minitimeDim 18 Fév - 18:13

Diamond se trahissait lui-même. Un sourire naquit sur ses lèvres malgré le fait qu’il aurait voulu en tout cas. Elle est belle, comme il la savait bien évidemment, mais aujourd’hui c’était pour lui déplaire qu’elle fût belle. Trop de mauvais souvenirs qui revenaient à l’esprit du jeune homme. Instant frappant, le plus décevant de leur relation, lorsque, au bras du jeune homme que Diamond ignorait, elle arrivait à sa demeure, pour prendre le repas auquel son charmant cousin l’avait convié. Ce jour les, les émotions du bellâtre étaient fortes et très diverses. Il avait pu ressentir de la haine, pour cet homme qui venait de dérober juste sous les yeux de Diamond, sa tendre cousine pour qui les sentiments étaient forts, trop sans doute pour elle, qui lui avait refusé ses faveurs, et s’enlaçait dans les bras d’un homme sans valeur ni même d’attrait. Il ne pouvait y croire, et pourtant cela était tellement vrai….Trop vrai. Il n’avait pu accepté cet homme dans sa demeure, et après une discussion avec Rachel, ils en avaient convenus de s’ignorer, et elle, l’avait maudit. Pour tout ce qu’il avait fait, tout le bonheur qu’il pensait lui avoir apporté. La première douleur intense pour le jeune Dia’ qui n’en revenait pas qu’elle puisse lui faire ça, lui qui croyait qu’elle était une fille de confiance, et surtout, qu’il pensait qu’elle partagerait ses sentiments avec plaisirs.

Il chassait ses pensées, sans n’y rien laisser paraître, vraiment. Et son faciès qui exprimait toujours ce petit sourire ravi qu’elle lui savait lorsqu’elle était la, qu’il se sentait rassuré, aimé même. Ils étaient plantés l’un et l’autre, la, sans trop savoir comment commencer à prendre la parole. Tous deux auraient sans doutes bien des choses à dire à l’autre, peut-être des regrets ou bien tout un tas d’autres choses, mais cela paraissait étrange. Que faisait-elle ici ? Et puis, si elle était ici, le jeune homme estimait bon qu’il devait y avoir la, l’autre abruti. Un regard derrière sa cousine, pour apercevoir le bout du couloir, et peut-être espérait-il y voir son fiancé, pour ne pas qu’il se blesse à nouveau, qu’il souffre d’un amour qu’il lui donnerait sans se soucier des conséquences et des actes passés. Personne qui apparaît, et aucun bruit suspect qui laissait deviner une approche de par un autre angle de couloir qu’il ne saurait voir. Vraiment rien. Bon…Peut-être attendait-il un peu plus loin, dehors sans doute, il lui était inutile donc de se réjouir trop vite.

Rachel avait été la première à prendre la parole, et elle fut encore une fois la première à se prononcer quant aux retrouvailles. Il pensait qu’elle était plus mure que lui, qu’elle l’aurait sans doute oublier, d’ailleurs, c’est ce que ses parents avaient pu lui dire, qu’elle l’avait oublié depuis son départ. Toute son attention lui était offerte, il ne casserait pour rien au monde cet instant présent, il savourerait même. Un sourire déjà présent qui peignait son faciès s’élargissait lorsqu’il entendait sa cousine lui annoncer qu’elle était heureuse, de le revoir. Ca lui mettait du baume au cœur, à lui qui pourtant l’instant d’avant essayait d’oublier sa personne, en vain. Oui. Il appréciait.


- Je suis heureux moi aussi de te revoir. Mais… « il » est ou ?

Il n’avait pu s’empêcher de signaler son immense plaisir de la revoir, c’était indéniable, mais il n’avait pas même plus s’empêcher de lui demander ou il pouvait bien ce trouver, cet homme qui lui avait brisé le cœur, celui qui avait achever le cœur d’un homme en pleine construction, en plein essor. Il espérait bien sur qu’elle lui dise qu’il n’était pas la, qu’il ne viendrait même pas, juste parce qu’elle s’en était séparé, pour lui. Oui. Ca lui ferait plaisir, mais il sait qu’il succomberait alors aux charmes de sa cousine une seconde fois. Etait-ce mal ? Et puis, elle faisait tout pour que lui, si fragile de cœur qu’il était, retombe dans cette idylle. Oui. Elle avait fait un premier geste de politesse, d’un fléchissement de nuque Puis, elle bougeait, non pas pour se reculer et fuir, mais juste pour poser ses mains sur ses épaules, musclées, comme elle le savait. Lui enroulait ses bras autour de sa taille, une main sur ses reins, l’autre qui longeait son échine, pour se blottir entre ses omoplates, et l’attirer tout contre lui,son visage se blottissant dans le creux de son cou, silencieux et aveugle un instant, profitant du moment.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Backdoor
Pensionnaire
Rachel Backdoor

Nombre de messages : 28
Age : 34
Date d'inscription : 10/02/2007

Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ] Empty
MessageSujet: Re: Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ]   Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ] Icon_minitimeLun 19 Fév - 6:48

Le sourire qui avait décoré les lèvres de son cousin, ses lèvres dont elle rêvait parfois la nuit venue, lui avait réchauffé le coeur. Il ne la détestait donc pas autant qu'elle ne l'avait craint? Mais elle savait bien qu'elle ne devait pas se réjouir trop rapidement, rien ne lui prouvait qu'il ne jouait pas un jeu, qu'il n'était pas simplement polie. Elle le connaissait plutôt bien, enfin, elle l'avait bien connue l'espace d'un été et elle le savait trop polie. Aussi essaya-t-elle de ne pas trop paraître heureuse, sans y arriver bien entendue, lorsque Rachel Backdoor était heureuse, tout le monde le ressentait. C'était comme si le soleil se levait au dessus du monde et que le mal s'évanouissait. On ne pouvait être triste lorsqu'elle était aussi resplendissante, aussi heureuse. Finalement, il était peut-être un peu heureux, lui aussi. Elle arriva presque à s'en convaincre et alors qu'elle se glissait contre son corps fort et chaud, devint aussi muette qu'une poupée.

Il demandait si Toshio était là? Finalement, il n'avait peut-être pas tout oublier, il devait rester des traces de rancune envers sa personne et cette réalisation, pourtant très logique, meurtris le coeur de la demoiselle. Enfouissant le visage dans son cou, laissant son petit nez effleurer le creux de son cou, elle soupira. Elle s'agrippa avec besoin à ses larges épaules, il était si chaud, c'était si bien de retrouver cet endroit, ce corps. Pourtant, elle n'arrivait pas à oublier la question posé, qui semblait se répéter à l'infinie dans sa tête. Où se trouvait-il? Elle ne le savait pas elle-même, il était sur le point d'atteindre son objectif, de devenir un médecin réputé et que les centres médicales se disputait déjà lorsqu'elle lui avait dit aurevoir.

En fait, elle avait été fiancé à ce jeune homme talentueux, pas très riche, mais intelligent et drôle, qu'elle avait crut un peu simplet aux premiers abord, durant un bon moment. Ils avaient fait des plans futur, lui devenant un grand médecin, elle ouvrant sa propre galerie, ils en auraient les moyens mais finalement, c'était une petite trahison qui avait fait volé leur avenir en morceau, c'était ce que la jolie Rachel avait raconté en tout cas. Elle se savait tout autant coupable que Toshio au sujet de leur couple et de leur futur maintenant inexistant. Lui, au moins, avait eu le courage d'agir et si leur relation allait plutôt mal, sa relation avec l'une des copines à Rachel, elle, semblait pas mal. La jeune femme les avaient découverts nues dans leur lit, elle n'avait pas mal réagit, elle c'était contenté de s'excuser de sourire et de sortir en silence.

Le tout avait fait mal, elle ne pouvait le nier mais enfin, elle avait étonnée par le peu de douleur que cette trahison lui faisait. Ne sentant pas son coeur s'emballer, ni de larme s'accumulé au coin de ses yeux de jade, elle c'était assise sur une chaise dans la salle à manger. Assise, incapable de mettre un doigt sur ce qu'elle ressentait, elle avait attendue. Pourtant, aucune larme ne vint et lorsque le jeune homme, tout aussi beau qu'a leur premier rendez-vous entra, un peu honteux, elle se contenta de lui sourire doucement. Tout était terminé et ce, depuis si longtemps, seulement elle n'avait pas voulu se l'avouer. Elle c'était simplement lever et lui avait embrassé la joue en lui disant de ne pas s'excuser, elle comprenait tout et lui pardonnait sa écart de conduite. Honnête, elle n'ajouta pas qu'elle avait mal, elle n'avait pas mal après tout. Comment la rupture de ses fiançailles pouvait être aussi facile à digérer alors que sa séparation de Diamond, elle, lui brûlait toujours les yeux et lui dévorait les entrailles?


'' Chez lui je supposes, je ne le vois plus... ''

Pressé contre lui, elle avait parler tout bas, la bouche presque plaqué contre sa peau. Cette peau, elle sentait toujours aussi bon, elle était toujours aussi chaude et elle avait toujours cette envie irressistible de la caresser du bout des doigts. Elle se retint pourtant et se recula doucement, un sourire paisible au coin des lèvres. Elle tentait de restreindre sa joie mais le sourire de son cousin ne faisait que lui donner davantage envie de sourire. Mourrant presque envie de joie de lui sauter dans les bras, de lui crier combien elle était heureuse de le voir ainsi, heureux de la voir, elle fit son possible pour garder sa contenance. Chez les Backdoor, c'était essentiel, elle le savait bien.

'' Nous ne sommes plus ensemble, les fiançailles ont été annulé tu sais. J'ai réalisée que nous n'avions rien en commun lui et moi, rien dutout en fait, sauf peut-être nos amies. ''

Un sourire amusé aux lèvres, encore capable de blaguer visiblement, elle posa légèrement sa main devant sa bouche, comme si elle venait de dire quelque chose de drôle. Elle se doutait pourtant bien que Diamond ne comprendrait probablement pas ou bien qu'il ne trouverait pas l'idée que cet homme avait trompé sa cousine, amusante. Pourtant, elle, sa l'amusait. Toshio avait eu plus de courage qu'elle, se refusant entièrement à lui, ne lui laissant que son corps et une partie de son coeur, il s'en était lassé. Ce n'était pas étonnant qu'il ai été cherché refuge auprès d'une autre et malgré cette mini trahison, Rachel ne lui en avait pas dutout voulue. Ils avaient coupés tout contact simplement parce que la jeune femme ne voulait pas que l'histoire s'éternise et que Toshio se fasse plus de mal en sa compagnie. Après tout, son coeur ne battait aussi vite qu'en compagnie de Diamond, comme en ce moment, elle le sentait prêt à exploser et eut presque envie de le lui faire comprendre en posant sa main, toujours aussi large, sur son coeur.

'' Et puis, notre amour n'était pas assez vrai, mon amour n'était plus tangible, en fait je doute qu'il l'ai vraiment été un jour. ''
Revenir en haut Aller en bas
http://furuba.actifforum.com/
Diamond Backdoor
Maudit par le Cheval ; Malédiction
Diamond Backdoor

Nombre de messages : 27
Age : 33
Date d'inscription : 01/02/2007

Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ] Empty
MessageSujet: Re: Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ]   Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ] Icon_minitimeMar 20 Fév - 19:35

A son geste d’attirer sa belle cousine contre son buste avec délicatesse, il l’avait vu, elle avait sourit. Signe que finalement, elle n’en semblait pas contre, et d’ailleurs même, il pouvait sentir un contact, d’une toute autre catégorie. Les mains de Rachel qui se clouaient sur ses épaules pour apprécier la chaleur et la force de ce torse merveilleux, enivrant. La ravir, elle, voila tout ce qui comptait pour lui lorsqu’il était en présence de sa cousine. Pour lui, il n’y avait pas de personne plus importante dans sa vie que Rachel, et cela n’avait en rien changé malgré leurs disputes, et la séparation forcée qui avait été crée par les parents du jeune homme. Non. Il en avait gardé des souvenirs d’elle, une photo par-ci par-la qu’il avait soigneusement dissimulé dans la poche intérieur de son veston d’uniforme, contre son cœur à tout bout de champ. Il est comme ça. Elle lui avait fait du mal, beaucoup même, mais, il devait se faire une raison, dans la famille, il ne pouvait y avoir de relations amoureuses. Rien de plus qu’une grande amitié et une complicité suffisante, mais jamais ils ne pourraient aller plus loin, aux grands regrets de Diamond qui tarissait des espoirs d’une vie meilleure, avec Rachel. Il était des codes moraux, comme ça qui nous dictaient tout ce que l’on pouvait, tout ce que l’on ne pouvait pas faire, à la longue cela en devenait épuisant et surtout bien énervant pour ce bout de jeune homme talentueux, beau et attirant qui n’aspirait qu’à une chose, le bonheur de l’amour, dans les bras de sa cousine. Ca le frustrait des fois de savoir que jamais il ne pourrait obtenir le cœur de cette fille aux sourires envoûtants, au regard délicieux. Il en avait fait des portraits, crayonné sur une feuille de papier, d’elle. Elle était sa muse, source d’inspiration et de vie dans ce monde dans lequel il ne trouvait de place qu’auprès d’elle. Pourtant, celle place, il l’avait trouvée relativement tard dans son adolescence. Et ce fut bien plus le fruit d’un hasard enchanteur qu’un acte volontaire. Il en avait remercié bien souvent muettement ses parents d’avoir convié un jour, pour une durée vacancière, cette demoiselle dans leur humble demeure. Oui.

Dès leurs premiers regards, lui semble-t-il qu’ils s’étaient compris. Il n’en fallut pas plus à ces deux la pour se plaire et frôler avec des jeux dans lesquels ils n’auraient jamais du se lancer, des jeux interdits, ceux de la séduction, bien que cela soit bien plus le fruit du jeune homme qui cultivait pour elle un amour indélébile dans son cœur pur encore de toute trace de blessure féminine. C’était le début de son amour, le premier amour. Ce soir la, à son arrivée, il aurait cru percevoir une princesse. L’Astre de nuit l’illuminait de tout ce qu’il avait à lui offrir en luminosité, les étoiles mêmes semblaient n’être dirigé que vers elle. Sur son passage, à la brise d’un vent léger et sec, les plantes elles mêmes semblaient prendre direction vers la jeune femme, pour que leurs regards ne se posent que sur elle. Et c’était donc tout naturellement qu’il l’avait perçu de même, qu’il avait laissé son regard vagabonder sur sa silhouette délicate, fine, et si charmante. Elle se savait belle, désirable même, et elle en profitait sans doute, pour mettre en avant ses atouts. Elle savait mettre en avant les formes qu’elle avait, sans pourtant laisser transparaître un côté néfaste de sa féminité, elle restait sensuelle et belle.

Rachel avait répondu à sa question sans qu’une grande gêne en soit décelable dans ses paroles, et à l’instant de ces réponses, Diamond ait put sentir son cœur se soulever d’un bond, énorme. S’en était beaucoup pour lui qui n’en attendait pas tant, enfin, il l’avait toujours espéré, et un sourire vint naître, bien plus présent encore que celui qu’il avait fait aux premiers abords. Il savait pourtant bien que cela n’y changerait rien à leur relation, mais il voulait y croire, parce que c’était elle, oui. Elle avait cette faculté de corrompre le coeur de Dia.


- Tu n’es plus avec lui…Je vois…Et que fais-tu ici alors ?

Il ne cachait pas sa joie, et surtout, il ne dirait en aucun cas combien il est désolé de cela, non, il ne le pensait pas, et la franchise était son atout maître.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Backdoor
Pensionnaire
Rachel Backdoor

Nombre de messages : 28
Age : 34
Date d'inscription : 10/02/2007

Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ] Empty
MessageSujet: Re: Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ]   Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ] Icon_minitimeMer 21 Fév - 11:36

La joie qui émanait de la personne qu'était son cousin, se faisait presque tangible dans le corridor. Un sourire en coin, la jeune femme en fut presque flattée et rassurée. Il ne lui en voulait donc pas assez pour ne pas être heureux de la voir célibataire, à moins que ce ne sois par méchanceté? Elle ne connaissait pas Diamond comme un garçon se complaisant du malheur des autres et sans se prendre pour une autre, n'y crut pas. Non, il était heureux parce qu'elle était de nouveau accessible, de nouveau disponible, elle le ressentait. Pourtant, son célibat ne changeait rien à leur problème, elle le savait bien. Oui, elle était libre de ses mouvements, elle pouvait se permettre de fréquenté qui elle voulait mais Diamond n'était pas accessible, n'est-ce pas? Bien entendue, ils étaient loin du regard familial mais ils ne pourraient vivre ici éternellement et un jour où l'autre, s'ils s'autorisait pareille relation, le reste du monde serait au courant. Sans parler qu'il portait le même nom de famille, difficile de cacher le poteau rose dans une pareille situation.

Déchiré entres ses possibilités, elle avait du mal à réfléchir corretement. Et puis, le corps de Diamond était si chaud, si fort et si désirant, elle avait envie de laisser ses mains glisser sur son corps parfait. Car oui, son cousin était parfait à ses yeux, tout était beau chez lui, même sa colère, sa jalousie ou cette façon qu'il avait de froncer les sourcils. Caressant son visage des yeux, qu'elle violait sans même une once de regret, elle se surprit à avoir une envie irresistible de l'embrasser, chose qui n'avait jamais eu lieu par le passé. Tout le corps de la belle tendait vers celui du cadet, n'attendant que ça visiblement. Elle réalisa alors qu'elle n'avait plus la force d'antan, comment avait-elle pu le quitter? Comment avait-elle réussis à dormir aux côtés d'un autre, elle avait touché Toshio avec une telle passion, elle en avait presque honte. Réalisant maintenant que ses nuits d'amour passionné était à moitié comblé par le corps musclé de son ex fiancé, à moitié comblé par l'image de son cousin qu'elle avait la mauvaise habitude de surperpauser sur son ancien petit-ami. C'était ignoble, non?

La question de son cousin la ramena sur terre et elle cessa de se voir comme un monstre, une pauvre fille qui rêvait d'inceste. Pourquoi était-elle là? La réponse était claire, pour lui mais elle ne pouvait pas, bien entendue, le lui dire ainsi. Et puis, avec un pareille sourire, elle avait du mal à réfléchir correctement à ce qu'elle devait dire ou pas. Pourquoi était-il si beau? Il gachait tout avec son allure de tombeur, ses mains qu'elle imaginait bien la parcourant, et cette bouche! Comment pouvait-il se permettre d'avoir une bouche aussi attirante, qui parraissait si délicieuse. Que devait-elle dire? Elle était toute chamboulée, ne sachant pas trop quoi lui dire, quoi faire ou quoi taire. Elle devait reculer, prendre un peu d'air, échappé à son charme envoûtant. S'il la croyait aussi sensuelle et forte, il était loin de se douter combien Rachel le voyait fort et bien trop désirable. Culpabilisant déjà pour ses pensées impures, pour ses pulsions politiquement incorrect et encore pire, pour le geste qu'elle allait commettre, elle prit la parole.


'' Je suis institutrice ici, en art plastique. ''

La réponse, plutôt banale et formuler avec un ton neutre, était bien peu. Pourtant, le regard de Rachel se faisait plus posé, elle le dévorait littérallement des yeux et sans même le vouloir, glissa l'une de ses mains sur l'une des joues de Diamond. La lui caressant délicatement, elle apprécia la douceur de sa peau, signe qu'il venait tout juste de se raser, le matin même peut-être bien. Elle l'imaginait bien, torse nue, se rasant devant un grand miroir et elle, seulement recouverte d'un drap, l'attirerait dans le grand lit qui serait le leur, pour l'aimer encore une fois avant qu'il ne la quitte. Et si ils vivaient une histoire secrète? S'il cachait leur couple au reste de la famille? Serait-ce possible? Elle ne devait même pas y songé et pourtant, c'était bel et bien sa main qui descendait sur la mâchoir du bel homme qu'il était devenue en si peu de temps. Sa main était trop douce, trop affectueuse, il devinerait à coup sûr ses envies et ses sentiments. Un petit sourire aux lèvres, elle laissa son pouce dessiner une ligne jusqu'a caresser le coin gauche de ses douces lèvres.

'' Je savais que tu serais ici... ce n'est pas bien de ma part Diamond. Je tenais à te faire mes excuses pour tout ce que je t'ai fait, je ne voulais rien de tout ça tu sais... J'espère que tu sauras me pardonner, j'ai été forcé d'agir ainsi. Tes parents ne savent même pas que je suis ici, tu sais... ils ne voulaient pas que je te rejoignes... ''

En avait-elle trop dit, fort probablement mais elle ne pouvait s'en empêcher. C'était si étrange que de se trouver là, en face de cet homme qu'elle savait sien. Il avait beau lui en avoir voulue, elle n'avait qu'a demander pour recevoir, elle le sentait au fond d'elle. Il ne pourrait se refuser à lui donner son coeur, pourquoi? Parce qu'au bout du compte, tous les deux le savaient, leur coeur ne trouverait jamais meilleur propriétaire. Elle lui appartenait tout comme la lune appartient au ciel. Il était impossible qu'ils trouvent l'amour ailleurs, la passion était déjà difficile en affaire, ils auraient du mal à oublier l'autre. Toshio n'avait été qu'une période de dénie, qu'une occupation pour éponger ses méfaits, une assurance pour ses parents. Tout le monde s'était sentie soulagé en la voyant au bras de ce gentil garçon mais voilà, elle ne faisait que jouer son rôle. Elle en avait eu marre et voilà, elle se retrouvait en face de Diamond, prête à tout lui donner. Retirant sa main délicatement, elle recula un peu, un petit sourire aux lèvres.

'' Je suis navré pour ma maladresse et mon égoïsme. Tu sais bien qu'ils ne nous auraient pas laisser faire, ils en auraient tous été choqué. Ils ne peuvent comprendre et puis, même s'ils ont tord, le reste du monde leur donneront raison. ''
Revenir en haut Aller en bas
http://furuba.actifforum.com/
Diamond Backdoor
Maudit par le Cheval ; Malédiction
Diamond Backdoor

Nombre de messages : 27
Age : 33
Date d'inscription : 01/02/2007

Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ] Empty
MessageSujet: Re: Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ]   Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ] Icon_minitimeJeu 22 Fév - 23:30


Le temps semblait s’être figé, autour de lui qui tenait entre ses bras la plus belle et la plus douce à son regard. Les paroles mêmes de la secrétaire qu’il entendait prononcer quelques mots doux à son interlocuteur depuis un bon moment déjà semblait s’être dissipé, volatilisé, pour qu’il n’offre plus son attention qu’à Rachel, celle, qui, comme il venait de l’apprendre, serait sa nouvelle professeur d’art Plastiques. Ô joie, Ô bonheur. L’en voila ravi, et il le montre bien, toujours, son sourire s’élargissant à la moindre des bonnes nouvelles, au moindre parole qu’elle pourrait prononcer à son égard, et ainsi flatter sa personne d’un compliment qu’il savait sincère. Plus rien autour de lui n’existe au moment ou la jeune femme lui annonce ceci, il sait qu’alors, durant des heures de cours entières, il pourrait l’observer, la dévorer littéralement du regard et tracer son portrait sans aucun mal qu’ils n’y verraient les autres pensionnaires. Sans doute serait-ce le seul cours ou il irait tous les jours, travaillant assidûment sur les portraits différents qu’il tracerait s’elle à chaque heure passé ainsi, assis sur les chaises de la salle de classe. La seule question qui vint lui passer par la tête à cet instant, était le nombre d’heure qu’il avait de cette matière, et surtout, quand est-ce qu’il avait cours avec ce professeur si particulier pour lui ? En fait, si tel était son choix, il en mettrait tous les jours, toutes les demi-journées même, juste pour passer du temps à la contempler, lui apprendre l’art.

Lui qui avait pleuré toutes les larmes de son corps lorsqu’il avait su que jamais plus sans doute ils ne se reverraient, le voila gai comme une hirondelle chantant le printemps. Il n’avait pu l’oublier malgré des efforts immenses, et sans cesse, il se remémorait les instants qu’il avait passés avec elle, de confidence, de confiance et d’intimité. Il flotterait, dans les nuages, à cet instant si l’apesanteur le lui permettait. La jeune femme semblait au moins aussi ravie que lui de le retrouver, et elle non plus ne devait pas être si bonne comédienne que intimité, ou bien, juste, ne cherchait elle pas à le dissimuler car il lisait dans son regard, dans son sourire une joie certaine d’être la, contre lui dans ses bras. Sa éveillait des souvenirs pour Dia, qui se souvenait ainsi de cette langoureuse danse dans la boîte de nuit, ou sa cousine lui avait accordé un slow, en fin de soirée. Ils avaient cette façon bien à eux de s’étreindre, l’un contre l’autre, sans pourtant éveiller les soupçons des gens qui les accompagnaient, et qui savaient leurs liens de parentés. Oui, ils étaient bon comédiens tout deux, et leurs regards en disaient longs, dès qu’ils le pouvaient sans prendre de risques in considérables, sans quoi ils perdraient gros tous les deux. Ils étaient excellents comédiens lorsqu’il le fallait, et dieu seul sait qu’il fallait souvent feindre.

Maintenant qu’ils s’étaient retrouvés, ils en auraient des choses à se raconter, sans doute espérant l’un et l’autre reprendre leurs relations la ou ils l’avaient laissé, en tout bien tout honneur. Et la jeune femme semblait plus enclin que lui à ce qu’il reprenne le tout, du moins, elle laissait aisément entrevoir qu’elle l’appréciait toujours autant, et qu’elle non plus elle n’avait pas su lui en vouloir de sa réaction. AU début pourtant il pensait bel et bien qu’elle n’en serait que son professeur, enfin, juste pour la jeune femme, car lui aurait encore une fois tout fait, juste pour elle, juste pour qu’ils soient heureux l’un et l’autre. Pour elle il ferait n’importe quoi, même renier sa famille, ses propres géniteurs, tant qu’il était avec elle, il en serait comblé.

Puis les aveux qu’elle fit, précisant bien qu’elle était la contre l’avis des parents de Dia’ qui n’en savait rien, qu’elle savait bien sûr qu’elle le trouverait ici, qu’elle voudrait de lui un pardon. Ca l’amusait, et puis, ne l’avait-il pas déjà pardonnée dès qu’il l’avait vue, ainsi, devant lui dans ce couloir ? Et puis, l’aurait-il laisser glisser sa main sur son visage, qu’elle détaillait pour en percer les moindres secrets bien qu’elle en connaissait les moindres recoins déjà. Ses lèvres, au jeune homme, se muèrent en une expression délicate, avant de venir baiser le front de sa cousine, Rachel.


- Bien sur que je te pardonne.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Backdoor
Pensionnaire
Rachel Backdoor

Nombre de messages : 28
Age : 34
Date d'inscription : 10/02/2007

Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ] Empty
MessageSujet: Re: Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ]   Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ] Icon_minitimeVen 23 Fév - 9:33

La gentillesse et la douceur dont faisait preuve son cadet la rendait fort surprise. Non pas qu'elle est crut en un accès de rage ou de dédain mais qu'il la pardonne aussi facilement, pas vraiment. Après tout ce qu'elle avait fait, même si c'était pour leurs bien, pour leurs famille, elle n'en restait pas moins fautive. C'est ce qu'elle croyait dans tous les cas, culpabilisant nuit et jour pour cet amour qu'elle avait tout simplement assassiné avant de le voir naître vraiment. Elle n'était pas moins qu'une assassine à ses yeux, elle qui avait commis un immonde crime, elle avait tuer l'amour qui existait entre elle et Diamond. Cet homme qui était, elle en était sûr, son âme soeur. Bon, d'accord, cette histoire d'âme soeur était un peu vieux jeu mais sans vraiment paraître, Rachel Backdoor avait encore des rêves de petite fille, comme cette histoire de partenaire de vie. Convaincue que dans leurs vie antérieur tous deux s'étaient aimé, elle savait que leur amour ne faisait que perduré au cours des millénaires suivant.

Malheureusement, ils étaient nées au seins de la même famille, leur sang avait encore une fois un point en commun mais ce n'était pas que la passion cette fois. Le destin, jaloux de leurs folles étreintes, de leur passion passé, leur avait joué un bien vilain tour. Amour incestueux, tendresse interdite, il avait voulue tester leur passion. Il avait du bien rire lorsque la fille de bonne famille qu'était Rachel, avait accepté de jouer le jeu et qu'elle avait brisé le coeur du beau Diamond. Pourtant, aujourd'hui, elle était sûr que le jeu n'amusait plus le destin, plus du tout et franchement, elle avait bien l'intention de continuer dans cette voie. Le sourire heureux et son air plus que jovial, prouvait bien à la jeune femme que Diamond était heureux de la revoir et honnête sur ses sentiments et ses impressions. N'en demandant pas tant, elle était surprise, agréablement surprise mais tout de même surprise. Un sourire étonnée aux lèvres, comme si elle ne croyait pas ce qu'il venait de dire, elle ouvrit les yeux avec cet air si adorable qu'elle arborait lorsqu'elle était vraiment heureuse.


'' Merci Diamond, merci milles fois!! ''

Ayant toutefois accueillit le baiser sur son front avec une mine plus calme, plus sereine, elle avait fermé les yeux. C'était si merveilleux que de savoir son cousin heureux, tellement qu'il lui pardonnait tout. Sans doute avait-il comprit qu'elle n'avait pas eu le choix d'agir ainsi, acculer au mur, étant l'aîné. Leur amour était pure folie, leur famille voyait leurs sentiments comme de simple signe de rébellion ou encore, comme une certaine cause de folie. Peut-on réellement aimer son cousin? Le fils de son oncle, le frère de son père? Elle avait lue que si, on lui avait raconté que non et la société l'avait pointé du doigt. Se taisant pour toujours à ce sujet, elle avait cesser d'essayer de comprendre, d'essayer de continuer. Puis, il y avait eut Toshio, si gentil Toshio. Jouant le rôle du petit ami parfait, elle s'était servie de lui pour effacer son chagrin, qu'elle n'avait fait qu'amplifier en fait puis, son rôle avait été augmenter au titre de fiancé. Mais voilà, elle n'avait pas pu tenir bien longtemps et la jolie petite comédie qu'ils jouaient aux autres avaient tirés sa révérence.

Elle se trouvait donc là, immobile, en face de son cousin. Cet être si cher à ses yeux, ce garçon bien trop brillant pour ne pas être sien. Mais savait-elle comment agir? Comment devait-elle réagir? Elle n'en savait rien, le script qu'elle c'était écrit se terminait ici. Debout et bien droite, dans cette robe luxueuse et attrayante, elle se savait femme tout comme lui, d'une posture virile, vêtue avec classe, se faisait homme. Elle se mourrait d'envie de terminer ce chapitre par un baiser mais ne serait-ce pas un peu trop rapide, probablement. La simple idée de lui enseigner la torturait, comment y arriverait-elle. Ils devaient avoir une moyenne d'un cours aux deux jours ensemble, elle n'arriverait pas à feindre cette envie de lui aussi souvent. La frustration de ne pas pouvoir le toucher se ferait sentir un jour ou l'autre et ce serait bien difficile de dissimuler ce sentiment. Si au moins une certaine relation se créait entres eux, rendant le jeu un peu plus risqué, ce serait seulement plus excitant mais d'un autre côté, n'était-elle pas enseignante ici? Non, pas ici, aussi se contenta-t-elle de lui sourire avec douceur.


'' J'ai été bien idiote de te jouer pareille tour, tu es toujours si gentil, si compréhensible. J'aimerais que le monde sois ainsi, malheureusement, il n'en est rien et je doute qu'en dehors des heures de cours et au coin d'un corridor, ils nous soient possible de se revoir... Enfin, pas devant les autres. ''

C'était bel et bien une invitation subtile pour l'inciter à la revoir en cachette. Elle n'avait pas envie de se faire prendre la main dans le sac mais elle avait une telle envie de le revoir, un tel sentiment de nécessité que c'était totalement impossible de ne pas oser agir. En temps normal, elle aurait tout simplement dit qu'ils se verraient en cours mais elle en avait ajouter, démontrant bien qu'elle regrettait cette position. C'était idiot de sa part mais tellement normal à la fois. Comment peux-t-on refuser l'amour? Il se tenait devant elle et elle n'avait qu'une envie, être sienne. Enfin, n'être qu'a lui.
Revenir en haut Aller en bas
http://furuba.actifforum.com/
Diamond Backdoor
Maudit par le Cheval ; Malédiction
Diamond Backdoor

Nombre de messages : 27
Age : 33
Date d'inscription : 01/02/2007

Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ] Empty
MessageSujet: Re: Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ]   Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ] Icon_minitimeVen 23 Fév - 23:22

Diamond ne comprenait pas trop comment Rachel avait pu tout plaquer pour lui, si ce n’est que l’espoir qu’il nourrissait jusque la, faible, se vit raviver à grande allure, car il espérait bien plus maintenant. Il savait qu’elle était venue ici en cas de conscience, sachant bien qu’elle le retrouverait, et ce fût même ce qu’elle voulait. Des remerciements qu’elle lui adressait, les yeux clos en recevant le baiser, elle était adorable. Encore plus que lorsqu’il l’avait quitté quelques temps plus tôt. Dans l’esprit clair maintenant du Cousin, un amour, une liaison qui naissait entre eux deux, loin de la famille du jeune homme, et elle, loin de sa propre famille aussi, et qui plus est, libre de son Toshi. Il n’avait pas très bien compris le jeu que sa cousine avait fait, jouant tantôt avec Diamond au jeu de séduction, tantôt, se présentant au bras d’un homme qu’il ne lui connaissait pas et qu’elle présentait comme un petit ami. Un changement si soudain, il n’y avait habitué, aussi avait-il trouvé ce comportement étrange, de la part de celle avec qui il n’avait aucun secret, et avec laquelle il avait espérait qu’elle n’en a aucun pour lui. Sur le coup d’une colère qu’aujourd’hui il sait excessive, il s’était sentit trahit au plus profond de son cœur, et sa confiance en elle avait été remise en cause, jusqu’à ce que finalement, l’inévitable arrivait, elle l’avait maudit, et ses parents les avaient séparés, pour une durée qu’il croyait éternelle.

L’étreinte occasionnée, de retrouvailles, de passion et de désir bien plus que d’une simple banalités qu’un cousin pourrait offrir à sa cousine. Tous deux connaissaient la nature de l’étreinte, et, les mains de Dia ne laissait en rien supposer son innocence, venant immédiatement contre ses reins, qu’il flattait du bout des doigts. Mais il ne pouvait se résigner à s’abandonner ici, tout près de la secrétaire qui ne perdrait pas le nord voyant ainsi enlacé un professeur et son jeune élève. Et, prendre le risque de faire renvoyer son amour, non, jamais, plutôt mourir. Et c’était donc à contrecœur qu’il quittait le buste de Rachel, après lui avoir volé un premier baiser, sur la joue, et une caresse évasive contre son ventre plat du bout des doigts. Il valait mieux cela. Ainsi donc, il prit quelques pas de recul, pour glisser sur elle un regard qui en disait long sur ses émotion,s ses sentiments, allant de bas en haut sans aucune pudeur, sans aucune gêne. Il restait donc ainsi un long moment, à la considérer. Le bout tiède et humide de sa langue vint caresser ses lèvres, juste de quelques millimètres à peine pour garder une touche de sensualité et de provocation. Puis, l’invitation qui naquit, des lèvres de sa belle. Une moue perplexe, joueuse pour Dia, qui se voyait déjà dans les bras de Rachel, passant une soirée agréable, attentionnée et délicate, l’un pour l’autre.



‘ Je sais. Nous pourrions aller nous cacher dans les jardins…Non ? ‘


Qu’il venait lui murmurer à l’oreille, après s’être baissé pour ramasser la mante qu’elle avait laissé tomber au sol.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Backdoor
Pensionnaire
Rachel Backdoor

Nombre de messages : 28
Age : 34
Date d'inscription : 10/02/2007

Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ] Empty
MessageSujet: Re: Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ]   Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ] Icon_minitimeDim 25 Fév - 5:48

Le contact doux et à la fois brûlant, que les mains de son cousin lui offrait, la fit soupirer d'impatience. Croyant ses hanches maintenant dôté d'une volonté propre, elle les sentaient impatientes, prêtes à se cambrer sous celle plus étroites de Diamond. Comment arrivait-il à agir ainsi sur elle? Il était comme une drogue que l'on consomme sans pouvoir arrêter puis que l'on retrouve avec tout autant, si ce n'est plus, de plaisir. Oui, c'était complètement ça et elle sentait son corps qui en quémendait toujours davantage. Elle avait envie de lui, comme jamais auparavent. Elle avait connue le corps de trop de garçon, elle avait garder le même, celui de Toshio mais sans grand succès. Un seul corps pourrait dompté sa silhouette parfaite, celui de son cher et interdit cousin. Le chaste baiser, poser sur sa joue, la laissa sourire avec douceur mais envie. Une envie de l'agripper et de lui rendre un baiser digne de ce nom mais la secrétaire n'était pas loin. Elle ne pouvait se le permettre, pas seulement pour elle, pour eux en fait.

Frissonnant suite à l'effleurement des doigts du bel adonis, sur son ventre, elle recula, elle aussi, de quelques pas. Elle devait se contenir et Diamond était une bien trop forte tentation pour qu'elle puisse se permettre de rester trop près. Se mordant la lèvre inférieur, très légèrement, elle lui offrit un petit sourire coquin, ses yeux en disant long sur ses envies. Le regard enflammé, la déshabillant sans aucune pudeur, regard qu'elle ne lui connaissait pas, la rendit presque folle. Dire qu'elle aurait pu goûter son jeune corps ce même été où elle l'avait maudit. Avait-elle raté une belle occasion? Elle n'en doutait pas. Mais maintenant qu'elle avait reprit les choses en mains, elle ferait en sorte de règler ce détail. L'invitation, adorable et totalement farfelue de Diamond, la laissa remplit de nouvelles idées. Si lui ne voyait là qu'une occassion de passer un bon moment, une soirée délicate et plutôt attentionné, elle se voyait déjà à demi nue dans ses bras forts. Repoussant toutefois ses envies, se rappellant que si elle ne l'avait jamais admiré qu'en maillot, ils n'avaient jamais échangé de baiser non plus.

Se promettant d'être sage, elle acquiesça doucement alors qu'elle lui reprenait son manteau, laissant l'une de ses mains glissé sous celui-ci, dissimulé au regard de la dame stricte. Caressant avec douceur et une envie non feinte, le torse musclé, qu'elle sentait à travers sa chemise, de Diamond, elle lui sourit de plus belle. Reprenant alors son manteau, celui-ci descendant sans sa main gauche, sa main droite se freya un chemin jusqu'a son bas-ventre. Geste trop invitant? Caresse déplacé, fort probablement et ce fut pourquoi il ne s'agissa que d'un léger effleurement alors qu'elle se penchait, laissant le jeune homme admirer la vue, fort probablement plaisante, qu'offrait son décolleté sur sa poitrine plutôt généreuse. Se redressant un sourire en coin, elle avança, afin que la dame ne les vois plus, posant une main sur son épaule droite, elle se pencha à son oreille. Laissant ses lèvres effleurer avec douceur le lobe de celle-ci, elle y murmura ensuite tout bas.


'' Tes idées sont toujours si bonne. J'y serais ce soir, dès qu'il fera noir... ''

Se tournant légèrementle visage vers le sien, n'entendant déjà plus la secrétaire parler au téléphone, signe qu'elle devait sois les espionner, sois elle avait vraiment terminé et attendait que l'un d'entres-eux s'avance, Rachel lui sourit avec douceur. Se reculant doucement, elle lui vola tout de même un petit baiser, chaste et bien trop rapide, sur les lèvres. Un clin d'oeil et déjà, elle lui piquait sa place auprès de la dame aux yeux mauvais. Offrant à celle-ci son plus beau sourire, elle n'obtint qu'un haussement de sourcil. Lui expliquant comment se rendre aux dortoirs des adultes, elle lui conseilla de visiter le directeur seulement le lendemain, celui-ci étant très occupé selon ses dires. Acquiesçant doucement, toujours aussi rayonnante, Rachel la remercia puis pris congé d'elle. Une fois sortie du secrétariat, offrant la porte ouverte à Diamond, elle lui offrit un sourire complice, marchant doucement vers l'endroit indiqué, laissant ses hanches roulé doucement. La journée était si belle, si parfaite, rien ne pourrait la gâcher, elle le savait bien.
Revenir en haut Aller en bas
http://furuba.actifforum.com/
Diamond Backdoor
Maudit par le Cheval ; Malédiction
Diamond Backdoor

Nombre de messages : 27
Age : 33
Date d'inscription : 01/02/2007

Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ] Empty
MessageSujet: Re: Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ]   Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ] Icon_minitimeDim 25 Fév - 16:10

Dia voyait bien que son changement d’attitude, sa prise d’assurance quant à son envie d’elle la rendait folle. Il est vrai qu’un bel homme tel que lui qui nous observe d’une manière si délicate et attentionné, et a la fois d’un désir de l’autre si poussant, l’on ne pouvait qu’y succomber. Et puis, le tout marchait mieux car il ne s’agissait autrement que de sa propre cousine, celle pour qui il voulait tout, celle pour qui il voulait ses premières fois. Son regard avait glissé sur son corps avec un tel désir, ne laissant échapper aucune partie de ce corps si délicat. Combien de fois s’était-il déjà imaginé avec elle, dans ses bras, sous les draps pour de simples caresses délicates, en tout bien tout honneur bien évidemment. Combien de fois avait-il pu s’imaginer, ses mains glissantes le long de l’échine de sa jeune cousine, mise à nue, pour ensuite effleurer la naissance de la cambrure de ses reins, sentir sa peau sous ces doigts ça il en rêvait. Un rêve qu’il s’était vu refuser, un été, alors qu’il la pensait comme elle à cet instant la, qu’elle se moquerait bien de l’avis des parents, qu’ils vivraient justes heureux, ensembles. Mais visiblement, la pression de l’un, puis l’arrivée d’u autre avait mit un terme a cette idylle qu’il pensait si bien partit. La suite, tout le monde la sait, et particulièrement eux.

Mais trêve de bavardages, il n’était pas la pour se lamenter ou quoi que ce soit qui le rendrait vulnérable, non, il fallait qu’il soit fort, pour garder pour lui et lui seul sa tendre et douce Rachel. Et celle-ci ne se fit pas prier de lui faire savoir un désir naissant pour lui. Oui. Ce regard coquin, et ce sourire, il le savait, il la trahissait. Et cette main, qui court sur son torse, après s’être infiltré sous le manteau qu’il lui avait ramassé. Main douce, délicate qui se fraye un chemin parmi les sillages musclés de son torse. Le manteau qui glisse le long de son avant-bras pour se blottir dans le creux de son coude, tandis que sa dextre, se faufilait sur son bas-ventre créant ainsi une légère sensation étrange pour Dia, lui, qui, aux autres demoiselles avant Rachel, s’était catégoriquement refusé, juste pour attendre ; ce qui d’ailleurs avait eu le don de les exaspérer, et d’en décourager même les plus téméraires, car dès qu’il avait croisé le regard de sa belle cousine, il sut qu’il était fait pour elle, pour être avec elle, et que c’était à elle qu’il voulait offrir ce qu’il avait de mieux, son corps. Alors, autant dire que ce contact avait eu le don de l’émoustiller, et qu’il le lui ferait bien savoir, sans doute ce soir, dans les jardins, comme elle le lui avait précisé. Un index qui se pose sur ses lèvres, qu’il y dépose un baiser, et il dépose le bout de son index sur les lèvres de sa charmante cousine, par la suite. Un moyen comme un autre de goûter aux lèvres de l’autre. Un sourire à la réponse, puis à la prise du rendez-vous.


‘ Très bien. A ce soir Rachel, ma cousine, tendre cousine. ‘

Lui avait-il murmuré en retour, ses lippes trop proches des siennes pour qu’un effleurement ne manque pas. Il sourit. Il sait bien, que ce soir, il tentera, il fera des choses, et puis, les ambitions de Rachel en seraient sans doute les mêmes, tant sa précision fut claire. Dans le noir. C’était un moyen d’éviter les regards indiscrets, mais aussi pour eux, d’être seuls, de faire ce que bon leur semblait. Puis, un chaste baiser de la part de Rachel. Diamond qui n’en revient pas. C’est beau, un premier baiser avec une femme que l’on aime. Il ferme les yeux, son souffle se coupe l’espace d’un contact délicat, intime, puis elle s’en va, dans le bureau de la secrétaire. L’entretien fut bref, et Rachel en sortit, offrant un dernier sourire complice à son cousin avant de s’en aller. A son tour d’aller chercher les dernières informations, sans trop de formalités, car déjà la soirée lui pesait dans l’esprit, pour lui, la journée serait longue encore jusqu’à ce soir. Puis il s’en allait, de même, dans sa chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ] Empty
MessageSujet: Re: Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ]   Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Une heureuse rencontre . [ Pv Rachel ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mashiro :: Bâtiment Principal :: Complexe Scolaire :: Secrètariat-
Sauter vers: